Les amis du Padre Himalaya

"Four solaire de Sorède" - L’objectif de ce Blog est d’informer les adhérents et les personnes intéressées à l’environnement et aux Energies Renouvelables dans le cadre du développement durable…

posté le 11-04-2019 à 17:01:48

Blog du Professur Jacinto Rodrigues (Portugal) Inauguration du four solaire de Sorède


Pour l'animation musicale du blog...CLIQUEZ sur Radio Himalaya2

(colonne de gauche)...

Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....
 
 

Revista Plein Soleil ...  TECSOL...Perpignan....
  Professur Jacinto Rodrigues

 
 
Blog du Professur Jacinto Rodrigues (Portugal)
 http://jacintorodrigues.blogspot.com/


Inauguration du four solaire de Sorède : à la folie, passionnément
Publié le 6 Octobre 2016 par PLEIN SOLEIL
 
 
Le jeudi 29 septembre 2016, sous un soleil de plomb, quatre cents personnes dont de nombreux élus, un député, une sénatrice présidente du conseil départemental et un sous-préfet, sont venues rendre hommage à la ténacité et au volontarisme d’un groupe de passionnés, les Amis du Padre Himalaya, qui ont fini par réussir, après onze ans de recherches et de travail, à ériger sur une colline de Sorède dans les Albères la réplique parfaite du premier four solaire à concentration (1899) de l’histoire de l’humanité. Une preuve supplémentaire et irréfutable qui fait définitivement du pays catalan le berceau de l’énergie solaire mondiale avec Odeillo et Thémis !
Vous connaissez la citation de Mark Twain : « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait ». Cet apophtegme colle parfaitement à la réalisation de la réplique du four solaire à concentration de Sorède dans les Pyrénées-Orientales en pays catalan. Ce four est le fruit de l’imagination du padre Himalaya, un prêtre iconoclaste et écolo, venu à la fin du 19ème siècle dans ce coin de France réputé pour son ensoleillement pour créer cette machine du futur capable d’emprisonner les rayons du soleil et les concentrer à des températures extrêmes. Un extracteur de feu ! Cette invention revisitée recevra le prix de l’Exposition Universelle de Saint-Louis en 1904. En 1899, l’été fut chaud et long du côté du Roussillon, avec à la clé une grande sécheresse. « A tel point que les habitants du coin ont crû que cela était dû au four solaire » a raconté Jacinto Rodrigues, professeur à l’Université de Porto et biographe du padre Himalaya au cours de l’inauguration très ensoleillée du 29 septembre dernier. « On va finir par croire que cela était vrai. Depuis que le nouveau four solaire a été installé à Sorède, il n’a quasiment pas plu et la sécheresse gagne » a judicieusement fait remarquer Yves Porteix, le maire de Sorède. Un symbole sur fond de tautologie, d’une histoire qui bégaye !
Se servir du passé pour construire l’avenir
Ce four solaire qui a attiré tant de monde pour son inauguration est un chef d’œuvre. N’ayons pas peur des mots. Un chef d’œuvre de technicité mais aussi d’opiniâtreté, d’abnégation, d’engagement et de détermination.
Il a fallu onze ans aux Amis du padre Himalaya (244 adhérents) et à son emblématique président Antoine Sanchez, pour rassembler les pièces du puzzle et ériger cette pièce unique de 3,5 tonnes et 260 miroirs réglés au millimètre au sein du réflecteur. « Notre devise : se servir du passé pour construire l’avenir avec les énergies renouvelables prend aujourd’hui tout son sens.
Le four est certes un objet culturel et patrimonial visité par 200 personnes lors des journées du patrimoine. C’est aussi un site touristique qui a attiré près de quatre cents personnes cet été 2016. Mais c’est aussi un outil pédagogique et un instrument de recherche et de travail pour les chercheurs du CNRS, les étudiants de l’Université de Perpignan dotée de la nouvelle école d’ingénieurs en renouvelables Sup’EnR » se réjouit Antoine Sanchez.
Sorède : un phare de l’énergie solaire

Et les projets ne manquent pas en 2017 pour ce four solaire à concentration, de la fusion et des moulages de métaux traditionnels à la vaporisation de l’eau en passant par le stockage de l’énergie, la vitrification des déchets, la conversion mécanique avec un moteur Stirling sans oublier un partenariat avec les souffleurs de verre locaux. Fruit du passé, ce four solaire est un tremplin vers l’avenir. « Il conforte le fait que nous sommes le département du soleil et du solaire » a précisé Hermeline Malherbe, présidente du conseil départemental. L’ensemble du site a nécessité un investissement d’un peu plus de 200 000 euros (entre fonds privés et réserve parlementaire du sénateur Français Calvet et du député Pierre Aylagas) avec la boutique et les quatre containers dédiés à l’éducation pédagogique, dont l’un est recouvert de panneaux solaires photovoltaïque pour rendre le site 100% propre et autonome énergétiquement. Comme pour aller au bout du raisonnement et au bout de l’histoire. Grâce aux Amis du padre Himalaya, Sorède est donc redevenu un phare de l’énergie solaire. A la folie, passionnément
Plus d’infos
…http://himalaya.vefblog.net/
 
 
 


Commentaires

 

1. SORAYA CRISTINA   le 17-04-2019 à 16:33:36

Un Merveilleux moment, je retourne cette année je parler au tour de moi, et 2019 il auras plus de monde, à Bientôt

 
 
 
posté le 06-04-2019 à 13:59:31

Reprise des visites du four solaire de Soréde...à compter du 1er mars 2019....


Pour l'animation musicale du blog...CLIQUEZ sur Radio Himalaya2

(colonne de gauche)...

Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....
 
 Reprise des visites du four solaire de Soréde...à compter du 1er mars 2019....
 
 VISITE du 24 et 29 Mars 2019....En images...
 
 ANIMATEURS....Amand DARBON, Christian GRI, Pilippe BERCY, Jean Louis GARY

 
 

 
 

 
 

 
 

 

 

 

 
 
 

 
 

 
 

 

 Prochaine visite  vendredi 12 avril 2019 à 13h30... avec l'association : ENERG - ETIQUES66

Animateurs : R LAPASSET et  JL GARY...

 

 
 
 


 
 
posté le 24-03-2019 à 14:46:13

Four solaire Himalaya 1900 Reportage Revue Massana Albera 2006...


Pour l'animation musicale du blog...CLIQUEZ sur Radio Himalaya2

(colonne de gauche)...

Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....
 
 FOUR SOLAIRE DE SOREDE, PREMIER FOUR SOLAIRE DU MONDE?

 

Ce reportage réalisé par Antoine et Marie Sanchez a été publié sur la revue locale " Massana  Albera' N° 19 Année 2006 " 

Les informations de ce reportage ont été  entièrement recueuillies à partir du livre de Jacinto Rodrigues (288 pages) "A Conspiraçào Solar do Padre Himalaya" édité en 1999 entièrement en langue portugaise. La langue portugaise se rapprochant de la langue catalane, c'est Marie Sanchez qui s'est chargée de traduire en français quelques extraits à l'aide d'un dictionnaire "Portugais - Français" .Merci à Marie pour ce fastidieux travail...

 

AVANT PROPOS...

Manuel António Gomes, que l'on surnommera plus tard « Himalaya » à cause de sa grande taille, naquit à Cendufe, petit hameau d’Arcos de Valdevez, au Portugal le 9 décembre 1868.

Ses parents António Gomes Fernandes et Maria Joaquina Gomes da Rocha étaient de pauvres paysans. Ils eurent sept enfants dont deux devinrent prêtres: Gaspar et Manuel (Himalaya). En ce temps-là, les parents pauvres envoyaient leurs enfants les plus doués et qui apprenaient bien, au séminaire pour continuer leurs études. Ce fut le cas de Manuel António Gomes.

Donc, à l'age de quatorze ans, Manuel entra au séminaire de Braga. Après son ordination il s'inscrivit à l'université de Coimbra pour des études scientifiques. II s'intéressait à toutes les sciences, lisant beaucoup. Il étudia l'hydrothérapie, le traitement par l'eau, le traitement par les plantes, les médecines naturelles et en particulier, l'énergie solaire. Manuel n'était pas toujours d'accord avec ses professeurs et parfois brûlait d'envie de leur dire son point de vue. Tout l'intéressait il voulait toujours en savoir davantage; voilà pourquoi au printemps 1899 il partit pour Paris.

 

PERIODE EN FRANCE DU SAVANT PORTUGAIS :  ÉTÉ 1900, SÉJOUR À SORÈDE DU « PADRE HIMALAYA »

C'est au printemps 1899 que le « padre Himalaya » arriva à Paris après un très long voyage en train depuis son pays natal du Nord du Portugal, muni de lettres de recommandation auprès des scientifiques français. Paris fut pour lui un émerveillement : la tour Eiffel, les ponts sur la Seine et cet énorme étalage de constructions où allait se tenir l'exposition universelle de 1900.

L'ambiance sociale de Paris était toutefois très agitée, à cause de l'affaire Dreyfus ; on venait de découvrir les falsifications que l'on avait tramées contre ce capitaine.

Le padre Himalaya quant à lui, se laissa pousser les cheveux, il prit aussi un costume civil pour pouvoir fréquenter les divers instituts et universités sans avoir l'apparence d'un prêtre.

Il se présenta un jour à la maison d'un professeur anticlérical, vêtu de la soutane, il fut reçu par ces propos : « Je n'ai pas de temps à perdre avec des prêtres ni l'intention de me confesser ».

Toutefois, le savant Berthelot, car c'était lui, se radoucit lors de ses recherches futures.

Himalaya côtoya de grands savants et professeurs tels que Jacques Armengaud, professeur au conservatoire d'arts et métiers qui le stimula pour ses recherches sur l'énergie solaire en lui facilitant l'organisation de demandes des brevets enregistrés par son cabinet. En peu de temps, Himalaya construisit une petite machine solaire et fit ses premières expériences à Neuilly-sur-Seine. Il assista émerveillé à l'exposition universelle de 1900.

C'est à Paris qu'il connut certainement le capitaine Bazeries et c'est avec ce dernier qu'il partit pour le sud de la France plus précisément à Argelès-sur-mer d'où était originaire Bazeries.

Lorsque le padre Himalaya se rendit dans le sud de la France en compagnie du capitaine Bazeries, le journal légitimiste portugais « La Nation » faisait référence à une notice sur le padre Himalaya. « Cet illustre savant prêtre, nous l'avons rencontré sur un plateau des Pyrénées-Orientales, il procédait à l'installation d'une machine pour produire avec la chaleur du soleil, la conversion du charbon fossile en diamant » (Journal La Nation 21 juillet 1900).

Il est possible que le padre Himalaya songeât à la possibilité de fabriquer des diamants artificiels en vertu des expériences du célèbre chimiste français Moissan.

Toutefois le principal objectif, comme Himalaya l'expliquait, était d'obtenir des azotes fertilisantes chimiques pour l'agriculture. Depuis longtemps, cette question était une des préoccupation de l'industrie. Dans la seconde moitié du 19ème siècle, le besoin d'une agro-industrie augmentait. Le nitrate du Chili était un fertilisant très connu et constituait une énorme richesse dont les Anglais, Allemands et Américains se disputaient les bénéfices (WR. Grace et Cie et Dupont).

Entre temps, William Crookes fit une communication en 1898 qui prévoyait la possibilité de fixation de l'azote de l'atmosphère. C'est aussi en 1843 que Regnault, en France obtiendra de l'ammoniaque grâce à l'utilisation d'un arc électrique.

Henri le Chatelier tentera aussi en 1890 les conditions de température et de pression avec l'usage d'un catalyseur. II obtint de l'ammoniaque à partir d'hydrogène et d'azote.

Tout ce contexte scientifique était connu du padre Himalaya et constituait une préoccupation essentielle à sa recherche.

La machine solaire qu'il a fait fonctionner à Sorède prétend développer ce processus de l'approvisionnement de l'azote atmosphérique transformée en « azotate ».

 

1900... L'AMBIANCE SORÉDIENNE DE L'ÉPOQUE...

En ce début de siècle et autour de ces expériences il existait une atmosphère d'espionnage industriel qui peut expliquer le caractère mystérieux autour de cette opération.

Le capitaine Bazeries était un « fameux » officier dont la spécialité concernait les questions du secret militaire. D'un autre côté on sentait un certain mystère dans l'ambiance du petit village de montagne perdu dans les Pyrénées-Orientales, situé à la frontière avec l'Espagne. II existait en ce temps là, comme dans toute la France, des sociétés rivale. En 1898, deux ans avant l'arrivée du padre Himalaya, le maire était Bonaventure Dispan et en mai 1899, Achille Vassal, républicain lui succéda. Le père Coll (curé de Sorède) s'occupait de l'ermitage de N.D. du Château, un très bel ermitage élevé dans la roche, en face des ruines du château d'Ultrera.

Le maire de cette époque, Vassal avait des idées anticléricales et plus concrètement contre le Père Coll, l'accusant d'être un adepte des royalistes. Le sous-préfet de Céret critiqua aussi le père Coll l'accusant de s'occuper davantage de politique que de religion.

Les luttes des deux clans se succèdent et s'amplifient. En mars commencèrent les premières rixes : A dix heures du soir, le 19, les opposants du nouveau maire criaient « Vive Dispan », accusant les républicains d'abus de pouvoir pour avoir remplacé le maire sans élections. Les acolytes monarchistes fréquentaient le café du Commerce (ancien café Faille sur la place près du porche). Le journal « Le Roussillon » manifeste son appui à Dispan, ancien maire. Le 4 juin la mutuelle « Alliance », royaliste organise sa fête annuelle. Tout le monde était surexcité, le nouveau maire demande l'appui de la gendarmerie de Saint-Génis-des-fontaines. La danse typique des royalistes, « La Bepe » était interdite. Elle était considérée comme une provocation, cependant en cette nuit, les relations empirèrent entre les deux clans rivaux. Monarchistes et républicains se sont battus violemment.

Mis à part ces rixes politiques, le père Coll était un enthousiaste de l'activité scientifique. Il fut professeur au petit séminaire de Prades et aimait manifester son amour pour la science. II était aussi correspondant local du journal « La croix des P.- 0. ». En juin 1900, Monsieur Pissera fit amener son « gramophone » à l'église, pendant la fête de la Saint-Jean. Les gens qui assistaient à la messe étaient émerveillés par la musique qu'ils écoutaient à l'église... C'est ce jour-là, que le père Coll annonça la venue du « padre Himalaya ». Personne ne savait qui il était, ni ce qu'il venait faire à N.D. du Château. Rappelons que le maire était toujours le républicain Vassal. Himalaya avait relu une réponse du département des Pyrénées-Orientales et de la circonscription d'Argelès-sur-mer, une carte laconique et vague donnant le capitaine Bazeries garant des expériences astronomiques qui vont être exécutées et auxquelles participerait le savant ecclésiastique portugais.

C'est ainsi qu'Himalaya partit en train de Paris pour rejoindre Argelès-sur-mer. Il fut reçu dans la famille du capitaine Bazeries qui l'hébergea une semaine en attendant la réception de la machine solaire qui devait arriver par le train. On déchargea les pièces qui avaient été construites à Paris et on les transportera directement à Sorède sur deux charrettes.

Depuis le village, il fallait évidemment tout monter à l'ermitage de N.D du Château situé à cinq kilomètres.

Malheureusement, il a fallu se rendre à l'évidence, les charrettes n'ont pas pu avancer en raison des difficultés pour emprunter le sentier étroit et rocailleux... Il était pourtant nécessaire de monter tout le matériel réceptionné à Argelès jusqu'au coll del Buc. Himalaya contacta des habitants du village en leur proposant de les rémunérer. C'est alors qu'une caravane formée d'ânes, de mulets et d'hommes chargés prit la direction de N.D. du Château avec en tête le padre Himalaya. Lors d'un passage difficile, l'un des ânes glissa et l'on frôla la catastrophe.

 

APRÈS LE MATÉRIEL, C'EST LES MATÉRIAUX...

Il y eut aussi des difficultés pour monter des pierres et du sable pour faire la plate-forme du four solaire. Le but était de cimenter le sol pour la préparation de la plate-forme où devait reposer le matériel d'expérimentation. On posa ensuite un rail circulaire bien nivelé et on monta la structure de support avec des roues que l'on poussait manuellement. Ces roues glissaient sur le rail et le four pouvait ainsi suivre l'orientation du soleil.

La « cloche » en forme de calotte sphérique avec une centaine de miroirs, était suspendue à la structure par deux essieux. On pouvait ainsi l'orienter horizontalement et verticalement...

 

UN ÉTÉ EXCEPTIONNEL DE CHALEUR...

Les expériences progressaient, un fort soleil pénétrait dans l'atmosphère limpide des P.O. C'est vers le 15 août que le padre Himalaya put obtenir la plus haute température. Dans sa correspondance, il écrivait à Gaspar, son frère resté au Portugal et qui était lui aussi prêtre : « La machine est prête à travailler, ne parle à personne de ce que je fais, jusqu'à la fin de mes travaux, dis juste que tout va bien... Les expériences ont commencé voici trois jours, les résultats sont bons, grâce à Dieu. II est bon de noter que cette machine est une perfection et qu'elle marche à merveille. Elle fond le métal en grande quantité et montre de toute évidence que tout ce que nous voulons obtenir, nous l'obtiendrons. Ici il y a aussi de la bonne eau mais en petite quantité, j'ai arrangé un tonneau avec un abattant, ainsi je peux prendre des bains qui me font un bien immense » (lettre à Gaspar le 15 août 1900). Rappelons que le padre Himalaya se soignait par des ablutions d'eau froide et par les plantes Les expériences progressaient, beaucoup de gens montaient voir l'appareil, ils venaient à pied ou à cheval, des gens importants tels que des scientifiques, des élèves d'une école de science, des professeurs, des pères capucins, la famille Lac Vivier d'Elne, le maire de Saint-André et bien d'autres encore. Le padre Himalaya les recevait et leur expliquait le but de ses expériences. Chacun observait cet engin qui faisait bouillir de l'eau dans une chaudière ou qui enflammait et brûlait des troncs d'arbres. II venait aussi des paysans et des gens du peuple qu'il recevait tout aussi bien.

 

LES VITICULTEURS LOCAUX S'EN PRENNENT À « HIMALAYA »...

En ce jour du 15 août 1900, le soleil était très chaud, le jeune savant prêtre était seul, et orientait les miroirs en direction du soleil et les projetait en direction du four. Essoufflée, Marguerite, la sœur de l'abbé Coll arrive en courant sur le site en criant : « Padre ! Padre ! Fuyez immédiatement, fuyez vite ! Ils veulent vous tuer ».

- Mais pourquoi ?

- Ils sont là en bas, une dizaine d'hommes qui veulent vous tuer. Ils veulent détruire votre machine, ils disent que vous êtes responsables car les vignes se dessèchent, fuyez... »

Le padre se sentit mis au pied du mur, le groupe de paysans sorédiens arrive soudain armé de bâtons, vociférant des paroles en catalan et avec un grand fracas.

« anem el matar » (nous allons le tuer). L'un des hommes se détache du groupe et s'adresse au padre Himalaya, et l'interpelle :

« Nous sommes là parce que nos vignes ne donnent pas de raisins, tout cela à cause de votre machine ! »

Le jeune prêtre leur expliqua que sa machine n'y était pour rien, la cause en était la grande sécheresse : « Voyez comme les plantes ici ne souffrent pas tout près du four solaire ! » Un moment plus tard, après un dialogue d'explication et de compréhension, le groupe fraternisa avec le padre Himalaya. (II a raconté cette anecdote à un journal portugais quelques années plus tard).

 

LES EXPÉRIENCES TERMINÉES, « HIMALAYA » QUITTE SORÈDE

ET REJOINT PARIS

Les expériences étant terminées, le padre Himalaya, un matin de septembre, quitta Sorède. Avant de partir il se rendit chez l'abbé Coll et sa sœur Marguerite pour les remercier de leur hospitalité et leur expliquant qu'il n'avait plus d'argent pour continuer ses expériences solaires. Une calèche l'attendait pour l'amener à Argelès et d'Argelès il prit le train pour Paris. Quant au matériel ayant servi à ces expériences d'après le professeur Jacinto Rodrigues, il fut ramené à Paris.

Durant son long voyage il se remémora tout ce temps passé à Sorède, ce petit village des Pyrénées Orientales. Pendant longtemps il y eut un échange de correspondance entre l'abbé Coll , sa sœur Marguerite  et lui.

Ainsi se termine la venue à Sorède du padre Himalaya, mais au village, comment nos ancêtres l'ont-ils perçu ? On le prit tout d'abord pour un sorcier : Un jour des mauvais plaisants ont dit que le « sorcier » voulait un chat noir et qu'il le paierait bien... Une femme un peu crédule qui en possédait un, le mit dans un panier et l'amena au « coll del Buc ». Le padre, comprenant la plaisanterie donna quelques pièces à la brave femme et la pria de ramener l'animal chez elle, il n'en avait nul besoin.

 

ESPION...?

On le prit aussi pour un espion;  Que faisait cet homme, étranger, là haut avec tout ce matériel. Malgré l'importance de l'événement, les sorédiens oublièrent très vite le padre Himalaya, la lutte entre Républicains et Royalistes continua encore pendant quelques année et il est vrai que la guerre de 1914 n'était pas loin... Pourtant en août 1922...

Il existait en ce moment là un bulletin de Notre-Dame du Château (paroisse de Sorède), publié par le prêtre desservant la paroisse, l'abbé Soubielle, voici ce qu'il écrivait : « Ne terminons pas notre promenade sans avoir relié le passé au présent. Vous êtes-vous rendu compte de l'endroit d'où vous regardez si attentivement devant vous ? N'est ce pas une plate-forme en ciment ? En 1914 un savant portugais avait choisi cet endroit pour y faire, avec des appareils spéciaux des expériences de condensations des rayons solaires. Ne proposait-il que cela ? Nul ne le sait et malgré des explications plus ou moins spécieuses, il a bien gardé son secret. La Grande guerre vint à éclater, notre homme s'empressa de vider les lieux. Les histoires diverses de l'espionnage allemand ne tardérent pas à faire fermenter toutes les têtes. On s'empressa de conclure a priori et notre savant fut à son tour accusé d'avoir médité les plus noirs desseins. Qui pourra nous le dire ? quoi qu'il en soit, la plate-forme en ciment n'est plus connue aujourd'hui que sous le nom de « plate-forme de l'espion ».

Pourquoi 1914 ? Alors que Himalaya était venu en 1900 ? Pourquoi cette différence de 14 années ? Nul ne le sait car en 1914 le Padre Himalaya était lancé dans des expériences autres que celles du soleil.

 

1978...ESPION...suite

C'est en 1978 que Jérôme Margail écrivit un texte sur ce sujet  II avait lu le bulletin de N.D. du Château et continuait de la sorte: « En 1942, le hasard me fit rencontrer à l'évéché de Perpignan le vicaire général Badie de Corneilla-del-Vercol. Lui ayant dit que j'étais de Sorède, il me dit : "Je pense que sûrement vous avez connu ou entendu parler de l'espion du Castell ? celui sur qui sont tombées les accusations les plus ridicules ?"

Je lui répondis que j'avais entendu parler de l'homme en question mais que je ne l'avais pas connu, je lui fis part de mes connaissances sur l'homme en question. Cet homme avait dépensé sa fortune personnelle pour la voir disparaître en un jour par le caprice des hommes. Il était arrivé dans notre région et d'après ce que nous vivons, c'était un précurseur des recherches sur l'énergie solaire. Il s'était mis au travail sur cette plate-forme en ciment dans l'endroit le plus ensoleillé au coll d'Ultrera ou coll del buc. Il paya des hommes de Sorède pour monter tout un matériel métallique et paya suivant le poids et l'encombrement des pièces. Pour le détail, je dirai qu'un certain B.P. de Sorède monta une pièce à lui seul d'une centaine de kilos. Pour cette pièce encombrante mais pratique pour les pauses qu'il faisait souvent il fut payé dix francs (la journée d'un ouvrier était de trois francs cinquante)

. Si de nos jours il y a encore des adeptes pour la sorcellerie, 1914 en était l'apogée. Le chanoine Badie me révéla qui était notre Portugais. Après avoir été séminariste et reçu la prêtrise, il se lança dans les recherches scientifiques et surtout les études solaires. La guerre de 1914 en fit pour nous un espion et retarda peut être ce qui se cherche actuellement. Le vicaire Badie conclut par ces mots : « C'était un ami ». Voilà comment se termine l'aventure de l'espion de N.D. du Château.

 

1995...

Bien entendu cette histoire qui dure depuis un siècle est loin d'être terminée.

En 1995, arriva à Sorède un autre Portugais : António Jacinto Rodrigues, professeur à l'université de Porto, ce dernier après de longues recherches, écrivait une biographie sur le padre Himalaya. Il se rendit tout naturellement à la mairie où il fit la connaissance du secrétaire de mairie René Pujol. Il fit part à celui-ci de l'objet de sa visite et ce qu'il recherchait à Sorède. Très enthousiaste, René lui indiqua quelques familles qui pourraient se souvenir du savant portugais « Himalaya », dont beaucoup connaissaient les vestiges du four solaire pour en avoir entendu parler, mais peu de personnes se souvenaient du « padre Himalaya ».

Il monta à Notre-Dame du Château où il rencontra « l'ermite » Michel Bouffard, à ce moment-là gardien de N.D. du Château et qui l'accompagna sur le site du four solaire. II rencontra aussi Marie, la fille de Jérôme Margail, et put ainsi prendre connaissance du fameux bulletin paroissial et des écrits de son père. Il se rendit aussi aux archives de l’évêché pour retrouver des écrits de l'abbé Coll sur le padre Himalaya. Il se rendit aussi en Allemagne et en Amérique.

 

1996...

10 février 1996 : Jacques Lahousse, de l'Indépendant du Midi, rencontre le professeur Jacinto Rodrigues à Sorède et lui consacre un premier reportage...

 

1999...

Un livre exceptionnel met en valeur l’œuvre du « padre Himalaya ». C'est en 1999 que le livre « La conspiration solaire du Padre Himalaya » du professeur de l'université de Porto, Jacinto Rodrigues, parut au Portugal en 2000 exemplaires. C'est à partir de cet ouvrage, édité pour l'instant en portugais, que nous avons réalisé ce reportage.

 

16 juin 2003 à Soréde, le Professeur Jacinto Rodrigues  et Marie Sanchez
 

2003...

Un film sur Himalaya en cours de réalisation...

En juin 2003, le professeur Rodrigues revient à Sorède cette fois-ci pour tourner le film tiré de son livre. Ce jour là, 16 juin 2003... Quelques sorédiens prirent conscience de cet événement historique : « Comment ce professeur venant du Portugal s'intéressait tant à ce four solaire alors que nous ne faisions rien pour mieux connaître cette fabuleuse histoire et pour mettre en valeur le site du coll del Buc ? » Quelques plus plus tard en juillet 2003, un petit groupe de sorèdiens bénévoles allait nettoyer l'emplacement de la plate-forme qui était pratiquement invisible compte tenu de la densité de la végétation.

Après ce débroussaillement, ils remontèrent les murettes de pierres sèches complètement écroulées et tout redevint plus clair. C'est à partir de ce moment que la plate-forme des vestiges historiques du four solaire fut mise en valeur et devint plus compréhensible.

Photo  Ci dessous....Septembre 2004...Antoine et Marie autour du buste du Padre Himalaya à ARCOS DE VALDEVEZ... 

 

 Place Himalaya à Arcos de Valdevez...
 

 

JUIN 2004... FÊTE DU SOLEIL À SORÈDE :

Le site mis en valeur, inauguration du panneau explicatif en souvenir du centenaire de l'attribution en 1904 du grand prix de l'exposition universelle au « padre Himalaya » de Saint-Louis aux USA.

En juin 2004, André Joffre, ingénieur et président de l'Association « Énergies Renouvelables 66 » (CCI des PO) s'intéressa à Himalaya, le précurseur des énergies solaires. Avec André Joffre, Christophe Courtois, Ingénieur (CCI des PO), Gérard Mélinés (Balades gourmandes) et Antoine Sanchez, organisèrent pour la première année une partie de la fête du Soleil, avec une randonnée jusqu'au coll del Buc. Un panneau fut inauguré en souvenir de ce grand homme qu'était Himalaya en présence du docteur Manuel Branco, du professeur Jacinto Rodrigues et de Gilbert Llong, représentant de la mairie.

 

PORTUGAL :  Pour mémoire................

DÉCEMBRE 2004... : LE CENTENAIRE À ARCOS DE VALDEVEZ

& AOÛT 2005... :Voyage au Portugal... 47 SORÉDIENS À ARCOS DE VALDEVEZ

 

En décembre 2004, une délégation de Sorède formée par Mr Yves Parteix maire et Gilbert Llong adjoint ainsi qu'Antoine et Marie Sanchez furent invités à Arcos de Valdevez pour célébrer le centenaire du grand prix Himalaya en Amérique. Durant cinq jours, d'éminents scientifiques portugais ont évoqué l’œuvre du " padre Himalaya ", l'enfant du pays, à partir du livre et du film présenté pour la première fois au Portugal.

En juin 2005, le film sous-titré en Français fut projeté à Perpignan (CNRS - TECHNOSUD) et à Sorède avec la participation de membres du Conseil municipal d'Arcos de Valdevez, village natal du savant.

Les relations entre les deux villes étaient amorcées et en août 2005, un voyage organisé par Antoine et Marie Sanchez  à Arcos De Valdevez eut lieu avec des sorédiens qui furent reçus par la famille d'Himalaya, le docteur Branco et le professeur Rodrigues, voyage qui restera longtemps gravé dans les mémoires des 47 sorédiens.

 

 1er voyage au Portugal des sorédiens en AOUT 2005.à Santiago de Cendufe village natal du Padre Himalaya

 

Suite au succès de ce séjour d'août 2005, sur proposition d'Antoine Sanchez ils ont décidé de créer une association « Les Amis du padre Himalaya de Sorède », qui a été fondée le 21 octobre 2005.

 

LE DEVENIR DU PADRE HIMALAYA APRÈS SON PASSAGE A SORÈDE

 

Après son départ de Soréde, (été 1900) qu'est devenu notre savant ? En 1904 il partit pour l'Amérique à Saint-Louis (Louisiane) où se tenait l'exposition universelle. Il avait fabriqué une autre machine solaire « le pyrhéliophore » bien plus perfectionné. Il obtint 3800 degrés. Le premier prix lui fut décerné. Il fut titulaire de 25 brevets.

Toute sa vie il chercha à améliorer la vie de ses semblables, comme il l'écrivait à son frère Gaspar, il ne cherchait pas la notoriété ni la célébrité mais le bien être de l'humanité. Homme d'exception, visionnaire, humaniste, généreux mais aussi modeste, qualité qui est devenue si rare de nos jours.

Le padre Himalaya mourut le 21 décembre 1933 à l'âge de 65 ans, à l'hospice pour personnes âgées N.D. de la Charité à Viana de Castello où il était curé. Un petit cortège funèbre l'accompagna au cimetière d’Ordem Terceira de Saint-François. Julio de Lemos prononça un court éloge funèbre à la mémoire du prêtre, la cérémonie fut rapide. Deux ans plus tard le 25 janvier 1935, on ramena son corps au petit cimetière de Cendufe, son village natal, où il repose désormais à coté de son frère Gaspar, tout près de l'église où il fut baptisé le 17 décembre 1868, et à quelques centaines de mètres de sa maison natale.

 

Four Solaire - Himalaya -L'espion du Castell

(extrait des archives et documents de Jérôme Margall de Sorède - 1906-1986) -

       Dans l'histoire du castell d'Ultrera on peut omettre des choses qui semblent banales et c'est bien le cas d'un fait que beaucoup de sorédiens ignorent mais qui est intéressant par ce que nous vivons aujourd'hui (...) Comme je compulsais des vieux papiers, j'ai retrouvé un bulletin de N.D. du château du mois d'août 1922 que publiait à cette époque notre prêtre desservant la paroisse de Sorède, notre cher ami l'abbé Soubielle (...) Et le chanoine Badie conclut en disant "C'était un ami". Voila comment se termina l'aventure de l'espion du castell d'Ultrera.

 

Remerciements : Eté 2006...Nous tenons à remercier le professeur Jacinto Rodrigues de l'université de Porto, auteur du livre édité en portugais « A Conspiração Solar do Padre Himalaya » dont nous avons tiré des extraits, le docteur Branco d'Arcos de Valdevez, l'ingénieur André Joffre, président d'"Energies Renouvelables 66" et Christophe Courtois, ingénieur à la CCI des PO (ER 66), avec qui nous participons, depuis trois ans, à une mise en valeur de l'oeuvre du savant portugais Manuel Antonio Gomes ...Alias « Padre Himalaya ».    

                                Antoine et Marie Sanchez

 

 


Commentaires

 

1. Fanny39  le 24-03-2019 à 13:52:15  (site)

Merci, je vous recommande également la lecture des ouvrages de Françoise Azoulay

 
 
 
posté le 22-03-2019 à 10:54:44

L’été 1900 à Soréde avec le Padre Himalaya…


Pour l'animation musicale du blog...CLIQUEZ sur Radio Himalaya2

(colonne de gauche)...

Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....
 
 

Quelques extraits des archives et Recherches du Professeur de l’Université de PORTO, Jacinto Rodrigues …

 

 

Le Four Solaire  Himalaya au Coll Del Buc "été 1900"

 

L’été 1900 à Soréde avec le Padre Himalaya…

Informations communiquées par notre ami Jacinto à Antoine et Marie SANCHEZ en 2006…

 

Le Professeur de l'université de Porto : Jacinto RODRIGUES ...
  
CHRONIQUE DU JOURNAL

« LA CROIX DES P.O »      Année 1900

 

 

5 août 1900 :  SOREDE : Physique astronomie.

   

La machine qui coûta tant d’efforts et de sueur, pour être transportée au Col del Bouix, dénommé à partir de ce jour col Himalaya, est maintenant en place, prête à fonctionner.

Le montage ne s’est pas effectué sans difficulté. Malgré la présence de trois ouvriers parisiens, fort intelligents, quoique jeunes, il a fallu retoucher plusieurs pièces, détériorées sans doute pendant le transbordement.

Le savant abbé Himalaya va donc commencer ses expériences de physique et astronomie transcendantes, qui promettent de véritables surprises, même aux physiciens et aux astronomes les plus réputés.

Nous ne saurions en dire davantage, à cette heure, sans mériter l’épithète d’indiscret, des limites et des réserves ayant été imposées à notre manie de reportage.

La puissante ( ?) machine, posée sur un pivot, et tournant au moyen de roues sur un rail circulaire, mesure cinq mètres de haut et cinq mètres de diamètre. La garniture intérieure et extérieure, vraie cuirasse de fer, la fait ressembler à une gigantesque cage d’horloge, surmontée d’une immense ruche, ou encore, d’un magnifique dôme ajouré.

Si  nous parvenons à faire violence à l’excessive modestie du savant abbé Himalaya, nous ne manquerons pas de donner la description technique de l’hôte inattendu (l’appareil scientifique !!) de notre délaissée montagne d’Ultréra.

Les visites au Col del Bouix s’annoncent nombreuses et très importantes. Quelques personnes ont demandé des renseignements au correspondant de « La Croix » sur l’appareil, sur l’inventeur, et encore (C’est le côté le plus pratique dans sa vulgarité ! ) sur le moyen d’atteindre le col : 550 m. d’altitude, et sur les ressources culinaires de l’ermitage de Notre Dame du Casteil.

Ma réponse uniforme, invariable, est celle-ci : 1° - De l’appareil, je dois parler le moins possible et pour cause.  Il est posé en si bonne place que tout le monde peut le voir.-

  L’inventeur, est le plus bienveillant, le plus intéressant que l’on puisse imaginer. Sa science est extraordinaire, universelle. – 3° On se monte soi-même «  lento pede, » l’espace de 6 kilomètres.  – 4° Aucun restaurant n’ayant pu prendre racine à Ultréra, il est indispensable de bien garnir son filet, avant de le jeter sur l’herbe sèche ou sur la roche granitique..

De plus, l’eau de l’ermitage remplaçant avantageusement les apéritifs les plus prompts, l’abondance seule parvient à tuer la faim.

Si donc le cœur, la tête ( ?) et les jambes vous en disent, enfourchez votre automobile et filez vite un train….. D’enterrement. C’est la seule manière de maintenir le souffle à ses poumons…. Doublement nécessaire à des montagnards.

 

    12 août 1900.

         M. L’abbé Himalaya et son invention,  -  Il m’est agréable, à plusieurs points de vue, de pouvoir donner sur le savant abbé Himalaya, l’hôte très aimé de N. D. du Casteil, l’appréciation d’un autre savant à qui fut adressé le jeune prêtre portugais.

      Je cite textuellement le passage de la lettre de mon très distingué correspondant, M. X., depuis longtemps versé dans les sciences abstraites, et ce qui nous plait au  dessus de tout, profondément et sincèrement chrétien.

 

Monsieur,

Je viens d’avoir une longue et intéressante conversation avec M. L’abbé Himalaya. Cet homme est extraordinaire, il sait tout. Nous avons causé de chimie, de physique, de littérature, de linguistique, d’histoire, de médecine, de omni re scibili.  Vous êtes bien heureux d’avoir sur vos terres un pareil causeur et de pouvoir oublier avec lui les banalités de la vie.

Votre ermitage va devenir un foyer de lumière et de chaleur, une succursale du soleil. Grand Dieu ! Qu’il va faire chaud chez vous ! Prévenez-moi quand tout sera installé là haut, j’irai rendre visite au soleil. Ces questions de chimie, de physique, d’astronomie, m’amusent et m’intéressent. Il y a dans l’invention de l’abbé Himalaya un problème dont je voudrais voir la solution sur place, celui de savoir comment un corps quelconque, métal, rocher ou charbon, peut recevoir un rayon de (ici un chiffre fantastique !)  Degrés de chaleur sans se volatiliser instantanément !

A qui croirait pouvoir se permettre de douter, j’affirme que ce témoignage offre les garanties les plus sûres de désintéressement et de sincérité.

 

 

 

19 août 1900.

Sorède. – Une caravane scientifique. – Il ne se passe pas de jour sans qu’un groupe de touristes, curieux de voir le merveilleux appareil Himalaya, n’arrive à l’ermitage du Casteil

Tout le monde emporte le meilleur souvenir du jeune prêtre portugais, dont la bonté captivante et la patience inlassable à expliquer à chacun sa prodigieuse invention, surprennent autant qu’elles ravissent.

Mardi, deux ordres religieux, les PP. Capucins et les frères des écoles chrétiennes, étaient représentés par les révérends pères Ernest-Marie et Benoît, le T.C.F. Tibérius, un frère visiteur, plusieurs frères professeurs et toute une escouade d’élèves suivant le cours de sciences. Une caravane scientifique ! – Ils l’ont bien prouvé par les multiples et sérieuses questions posées à l’abbé Himalaya, tout heureux de donner satisfaction à ses distingués interlocuteurs. – Et les élèves ! comme ils écoutaient et suivaient avec avidité les démonstrations et les explications du savant abbé !!

L’heureuse et privilégiée caravane a promis de revenir. La famille de Lacvivier, d’Elne, M. le maire de Saint André et tous les autres visiteurs qui furent les hôtes de N. D. du Casteil, ce même jour, ont fait la même promesse. C’est donc que tous « les intellectuels » et tous les « savants » ne sont pas à Paris et à Rome. Notre chère province roussillonnaise est fertile, elle aussi, en esprits cultivés, attirés par les découverts, de plus en plus surprenantes, des temps présents

 

2 septembre 1900...

Sorède. – Appareil Himalaya. -   Des expériences concluantes ayant été faites à la grande joie de la compagnie intéressée, l’appareil Himalaya vient d’être démonté et ramené à Paris. L’inventeur lui-même a repris le chemin de la capitale. – A cause de certains défauts reconnus nuisibles au parfait fonctionnement de l’appareil, on a décidé d’en construire un autre qui donnera toute satisfaction et pourra être immédiatement utilisé partout où besoin sera. – Les innombrables visiteurs qui ont eu le courage et le plaisir de gravir le « col Himalaya », savent que le but de la nouvelle invention n’est autre que la fonte des métaux par l’action de la chaleur solaire, concentrée en un creuset jusqu’à concurrence de quinze à seize mille degrés. – J’entends encore, à cette heure, les objections multiples et très sérieuses faites à M. l’abbé Himalaya par des polytechniciens, des Saint-Cyriens, des avocats, des docteurs en médecine, voire par des dames et des demoiselles appliquées à l’étude des sciences exactes ! – Mais à peine posées, toute difficulté était résolue à l’instant. Avec clarté, quelle assurance, quelle étonnante supériorité ! – On était convaincu, ravi, fasciné et désireux de revenir prendre des nouvelles leçons de sciences.

Que Dieu et la mare de Deu del Casteil aient toujours et partout en leur sainte garde notre admirable et extraordinaire confrère portugais, M. l’abbé Himalaya, dont le souvenir demeurera impérissable et réconfortant au milieu de nous.  

 

Prochaine information sur ce blog :

Reportage Texte et photos d'Antoine et Marie publié en 2006 sur le magasine local "Massana - Albera (PO) 

Titre : Le premier four solaire du monde  

 

 


 
 
posté le 17-03-2019 à 17:31:00

Avec l'équipe d'entretien de l'APH...Aménagement devant le local d'acueil...


Pour l'animation musicale du blog...CLIQUEZ sur Radio Himalaya2

(colonne de gauche)...

Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....
 
Les travaux d'entretien du site se poursuivent chaque mercredi. Actuellement c'est la mise en place d'une plateforme en bois devant le local d'acueil qui a été entrepris par l'équipe de bénévoles de l' APH...
 

 
 

 
 

 
 

 
 
Prochain rendez vous sur le site ce mercredi 20 mars 2019 à 9h00
 


 
 
posté le 01-03-2019 à 11:15:25

Reprise des visites du four solaire de Soréde


Pour l'animation musicale du blog...CLIQUEZ sur Radio Himalaya2

(colonne de gauche)...

Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....
 
 
 ANNEE 2019
SITE Ouvert au grand public, aux groupes, Associations et aux scolaires

 

Au cours de la visite sont présentées :...

*Un film de 12 mn sur la vie et l'œuvre du Padre Himalaya,

*Les étapes de la reconstruction du four solaire,

*Des démonstrations de maquettes pédagogiques sur le solaire, de cuiseur solaire, et

*Des démonstrations de fusion de métaux sont également réalisées sur le grand four.


          Le site est labélisé comme faisant partie des « sites culturels naturels et scientifiques du Département des Pyrénées Orientales qui permet aux enseignants qui en font la demande de bénéficier du transport gratuit pour visiter le four solaire « Himalaya 1900».


         Bienvenue à Sorède...Bienvenue au four solaire...Et Bonne visite............

 

Adresse : Prendre Direction Vallée heureuse, MAS DEL CA, face à la maison de retraite de Sorède

(Deux banderoles indiquent l'entrée nord et sud du four solaire)

 

 

CONTACTZ NOUS...

RESERVATION VISITES....

 

Courriel :   jm.ronflard@gmail.com 

Tel portable Président  :  06 60 59 69 13 

TEL PORTABLE Association : 06 42 45 29 19  

Ou :    contact@foursolaire.org

 

BLOG Association :  http://himalaya.vefblog.net/

 

 

TARIF ENTREE 2019 inchangé

 

ADULTE : 5 €uros

JEUNES de 12 à 18 ans : 3,00 €uros

Tarif réduit groupe de 10 personnes et plus...4,00 €uros

Entrée gratuite pour les moins de 12 ans

 

 


Commentaires

 

1. Fanny39  le 01-03-2019 à 10:23:08  (site)

merci, je vous recommande la lecture des livres de Françoise Azoulay, Bon week end

 
 
 
posté le 26-02-2019 à 18:09:36

Four Solaire...C'est bientot la reprise des visites...

 

 

 

Pour l'animation musicale du blog...

CLIQUEZ sur Radio Himalaya2  (colonne de gauche)
  Pour agrandir une photo...Cliquez dessus...
 
Aprés trois mois de "RELACHE" les bénévoles de l'Association ont repris les travaux d'entretien et de mise en valeur du site..
 

.
 Travaux de maintenance avant ouverture.
Une visite détaillée du site a permis de retenir
les interventions suivantes :
 

1. Fixation du four dit « HELENE » le long du conteneur « stockage », il restera en place pour la saison

2. Fixation de la parabole « AMAND » vers la plateforme des maquettes, elle restera en place pour la saison. Trou de 40 x 40 x 40 à réaliser avec tube de maintien dans béton

3. Achat d’une bâche de protection pour parabole « AMAND »

4. Achat bâche protection pour SCHEFFLER, mise en place sur la parabole et attaches en sous face

5. Renfort des fixations du socle du SCHEFFLER sur le béton

6. Rénovation de la périphérie de la parabole SCHEFFLER avec tôle inox fournie par Amand

7. Peinture main courante autour du four et des montants : achat peinture noire et pinceaux

8. Graissage chaine four (graisse fournie par Gilbert)

9. Reprise anti rouille sur le four et les conteneurs


10. Etabli de démonstration à redresser, sera revu à sa mise en place

11. Réalisation d’un platelage en bois autour du montant du télescope d’environ 20 cm de hauteur pour permettre une meilleure visée

12. Réparer la fuite du bardage dans le local WC

13. Acheter des sacs biodégradables

14. Acheter eau déminéralisée pour batteries

15. Acheter bombe W40

16. Désherbage à prévoir en avril, voir pour un système à gaz

17. Démontage bâche du four vers la mi-mars (1ère visite le 24 mars)

18. Nettoyage des miroirs : un essai sera fait avec un karcher lors du démontage de la bâche

19. Remontage des voiles de protection solaire en avril

20. Ajout d’une rampe pulvérisation eau

21. Réalisation d’une terrasse en bois (identique à celle des expériences) devant le conteneur d’accueil pour environ 6 x 3.5 m. Commande du bois classe 4, des lambourdes et des vis inox au Boulou par JMR mise en place d’un géotextile, de plots plastique ou parpaing de 10 cm

22. Rangement « SEVERE » de l’atelier et achat de quelques boites
 

 
Prochain rendez vous équipe entretien ce mercredi 27 février sur le site à 9h...
 

  Rangement ATELIER...
 


 
 
posté le 07-01-2019 à 17:27:49

Galette des rois 2019


Pour l'animation musicale du blog...CLIQUEZ sur Radio Himalaya2

(colonne de gauche)...

Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....
 
Résultat de recherche d’images pour "bonne année 2018"

INVITATION à la Galette des rois 2019,

réservée aux adhérents...

Bonne galette à tous nos amis...Antoine.

 

 

           Sorède le  7 janvier 2019 

Objet : Invitation à la galette des rois  de l’association

 

Résultat de recherche d’images pour "images galette des rois 2019"

 

Date : SAMEDI  19 Janvier 2019

à partir de 17 heures 30  à la salle des fêtes de Sorède.

 

                                                                       Cher adhérente, Chère adhérent,

                        Nous avons le plaisir de vous inviter à la galette des rois  qui aura lieu à la salle des fêtes  de Sorède le SAMEDI 19 Janvier 2019

à partir de 17 heures 30.

 

 Résultat de recherche d’images pour "images galette des rois 2019"

 

C’est gratuit et  offert par notre association. Nous comptons beaucoup sur votre présence. Pour raison d’organisation et dans la mesure du possible,  veuillez SVP confirmer votre participation par téléphone …

Au  06 60 59 69 13 ou par mail : jm.ronflard@gmail.com

            Dans l’attente de vous accueillir, le Conseil d’administration vous souhaite une très bonne et heureuse année 2019…

                                                                         

                                                                   Pour le Conseil d’administration,

                                                                            Le Président, Jean Marc RONFLARD


 


 
 
posté le 31-12-2018 à 15:22:43

Bonne et heureuse année 2019...

 

Pour l'animation musicale du blog...

CLIQUEZ sur Radio Himalaya2  (colonne de gauche)
  Pour agrandir une photo...Cliquez dessus...
 
 
Le Conseil d'Administration de l'A.P.Himalaya souhaite à tous ses adhérents une trés bonne et heureuse année 2019...

 
 
Chers amis, et visiteurs assidus du blog de l'association des AMIS du PADRE HIMALAYA...
 
A l'occasion de cette nouvelle année je vous souhaite
12 mois remplis de petits bonheurs
365 jours d'amour et d'amitié
8760 heures de pleine santé
52600 minutes de joie de vivre,
Antoine...

 Carte de Bonne année
 
 "Saluons ensemble cette nouvelle année qui vieillit notre amitié sans vieillir notre cœur." (Victor Hugo)
 
 
 
 
 Bonne et heureuse ANNEE 2019 à tous les donateurs financiers du four solaire de Soréde

 Pour agrandir une photo...Cliquez dessus...
                                                 
 


Commentaires

 

1. gegedu28  le 31-12-2018 à 15:44:15  (site)


BONNE ANNEE 2019 à tous les membres de l'association des AMIS du PADRE HIMALAYA.
Bonne continuation.
Cordialement,
Gégédu28

 
 
 
posté le 24-12-2018 à 11:23:44

Joyeux Noêl 2018


 

Pour l'animation musicale du blog...

CLIQUEZ sur Radio Himalaya2  (colonne de gauche)
 
 
  Il n’y a pas de plus beau cadeau en cette période des Fêtes que de passer du temps en famille autour de l’arbre de Noël.
 
 


 
 
posté le 20-12-2018 à 22:14:36

1933...2018 : Il y a 85 ans décédait le "PADRE HIMALAYA" à Viana Do Castello...(Portugal)


 

Pour l'animation musicale du blog...

CLIQUEZ sur Radio Himalaya2  (colonne de gauche)
 

HOMMAGE à Manuel Antonio Gomes alias "Padre Himalaya" né le 9 Decembre 1868 -décédé à l'age de 65 ans le 21 Décembre 1933

 Ce jour...21 Décembre 2018...Date anniversaire du décés de Manuel Antonio Gomes alias "Padre Himalaya" Il y a 85 ans...
 
Pour l'histoire en été 1900 le Padre Himalaya avait 32 ans et demi (la moitié de sa vie)  lors de son séjour scientifique et des premiéres expérimentations de son four solaire au Coll Del Buc  à Soréde
 
Ci dessous la maison natale du Padre Himalaya avec sa chapelle à Santiago de Cendufe
(Photo A.S, .septembre 2004) 
 

 
Ci Dessous le Monument du Padre Himalaya à ARCOS DE VALDEVEZ (Nord du Portugal)
 

 
Vendredi 21 Décembre 2018 date anniversaire de son décés  (il y a 85 ans)

 

 

Sur la tombe du cimetière du village natal du Padre Himalaya à Santiago De Cendufe au Nord du Portugal, on peut lire : "Missionnaire de foi et de science"  

 

  
 

En Aout 2005, 45 sorédiens ont déposé sur la tombe du "PADRE" une plaque souvenir à l'occasion de leur premier voyage au PORTUGAL et de leur visite au village natal du "Padre" à Santiago de Cendufe (photo ci dessous)

 

 Le "Padre Himalaya" ne cherchait pas la notoriété, ni la célébrité, mais le bien être de l'Humanité...Homme d'exception, visionnaire, scientifique, humaniste mais aussi modeste, qualité devenue si rare de nos jours...

 

 Vacances de septembre 2004 au PORTUGAL,

Premiére visite d' Antoine et Marie à Arcos de valdevez pour préparer le premier voyage des sorédiens d'AOUT 2005 au PORTUGAL........

 

 SOUVENIRS - SOUVENIRS (Aout 2005)

AOUT 2005...Les 45 sorédiens du premier Voyage au Portugal organisé par Antoine et Marie en collaboration avec nos amis portugais 
Jacinto Rodrigues et Manuel Branco ...
 


Commentaires

 

1. Jose Carlos  le 21-12-2018 à 21:05:18

Bravo pour cotre excellent travail.
Bonne noël à tous membres et administrateurs.

 
 
 
posté le 15-12-2018 à 21:33:55

Protection hivernale du four solaire


Pour l'animation musicale du blog...CLIQUEZ sur Radio Himalaya2

(colonne de gauche)...

Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....
 
 Protection hivernale des miroirs du four solaire...
 Les membres de l'équipe d'entretien du site ont procédé comme l'année derniére à la pose de la bache sur le four solaire le mercredi 12 décembre 2018
 

 
Ils ont procédé à la mise en place de la bache...
 

  Larguez les amares...
 

  René, Gilbert et Antoine "un peu de repos avant de tendre les cordes...
 
 

Les huit bénévoles à l'issu de la pose de la bache : De g à d...Philippe Bercy, Jean Marc Ronflard, René Legal, Antoine Sanchez, Gilbert Llong, René Pujol, Alain Perret, et Christian Gri (manque sur la photo Jojo Llense)
 

 
 
 
 Le four solaire est fermé au public comme l’année dernière durant 3 mois  du 1er décembre 2018  au 28 février 2019…Avec une Réouverture programmée le 1er Mars 2019… 
 
 ***************************************************************************
************************************
 
Information et Communication...
Les réservations des visites du four solaire année 2019 sont ouvertes...
 
VISITE DU FOUR SOLAIRE 2019
à compter du 1er mars 2019
à l'attention des groupes, des associations et des scolaires...
 Réservation des visites qui débuteront le 1er mars 2019 : ... Par INTERNET :  foursolaire.org

Par Téléphone.... 06 42 45 29 19

CONTACT : Président : 09 69 16 60 53 

Mail.................................contact@foursolaire.org

INFORMATION BLOG DE L'ASSOCIATION...CLIQUEZ sur  :  

 http://himalaya.vefblog.net/ 

 


 
 
posté le 13-12-2018 à 15:24:40

Bernard DELFOLIE ancien adhérent de l'APH nous a quittés


Pour l'animation musicale du blog...CLIQUEZ sur Radio Himalaya2

(colonne de gauche)...

Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....
 
 Bernard DELFOLIE ancien adhérent de l'APH nous a quittés
 
Le conseil d'administration et les adhérents de l'APH présentent ses sincéres condoléances et s'associent à la peine de toute sa famille
 

 
 
SOUVENIR ...Bernard DELFOLIE (barbe blanche) ci dessous lors du repas de l'assemblée générale de 2010 

  Bernard un des premiers donateurs pour le financement de la reconstruction du four solaire "Himalaya 1900" de Soréde...
 


 
 
posté le 06-12-2018 à 21:40:04

CR ASSEMBLEE GENERALE de l'Association Samedi 24 Novembre 2018


Pour l'animation musicale du blog...CLIQUEZ sur Radio Himalaya2

(colonne de gauche)...

Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....
 
 
INFORMATION et COMMUNICATION
 CONFERENCE DE JEAN JACQUES SERRA  

  Jean Jacques SERRA, membre de la commission scientifique du FOUR SOLAIRE de Soréde (66) 
 
 SAMEDI 8 DECEMBRE 2018 (14 h 30)   MUSÉE FRANCAIS DE LA CARTE A JOUER D’ISSY‐LES‐MOULINEAUX
PEDRO PAULET Concepteur et expérimentateur du premier moteur‐fusée à liquides à Paris     Conférence de Jean‐Jacques Serra (GREFF) Pedro Paulet, étudiant péruvien au Laboratoire de chimie pratique et industrielle de Paris, a construit et expérimenté dans les locaux de cette école (devenue Chimie Paris) le premier moteur‐ fusée à liquides à la fin du XIXe siècle. Ce moteur fonctionnait avec un mélange de peroxyde d'azote et d'hydrocarbure et avait avec fonctionnement périodique déclenché par bougie. Cette histoire, reconstituée avec l'aide de plusieurs correspondants péruviens dont la petite‐nièce de Paulet, sera racontée, dans le cadre du 94e Samedi de l’Histoire, par Jean‐Jacques Serra, du GREFF*. *Groupe de Recherches sur les Engins et Fusées Français
 
Pour en savoir + ...CLIQUEZ sur :
 (Google)
https://www.3af.fr/sites/default/files/events/samhist_94_12_18_4.pdf
 
***********************************
************************************
 
 

ASSOCIATION :

"Les Amis du Padre Himalaya de Soréde"

 

 Samedi 24 novembre...A.G.2018...

 

Compte-rendu de la 13ème ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE

Salle des Fêtes de Sorède

Date : Samedi 24 novembre 2018

 

 

 

Cliquez sur l'image ci-dessous pour consulter le compte-rendu

 

 

 

 

 

 

 


 
 
posté le 28-11-2018 à 14:58:39

FOUR SOLAIRE DE Soréde ..Assemblee Générale 2018...

 


Pour l'animation musicale du blog...CLIQUEZ sur Radio Himalaya2

(colonne de gauche)...
Pour agrandir une photo ou document CLIQUEZ DESSUS...
 
13 éme ASSEMBLEE GENERALE
Samedi 24 Novembre 2018
 
Les Echos en images..en attendant le compte rendu de l' A.G...
 

  Ouverture de l'AG par le Président de l'A.P.H...
 

 
 Photos...William Verleyen et Philippe Bercy....

  40 à 45 participants à l' AG et 43 participants au repas annuel au Boulou...
 

  Un peu moins de présence des adhérents par rapport à l'an dernier...
 

 
 

 Christiane, Gilbert et Denise, membres du Conseil d'Administration...
 

  Le Maire et la trésorière de l' APH...
 

  Hélène et Antoine à l'écoute du bilan 2018....
 
Prochain rendez vous des adhérents " la Galette des rois" à la salle des fêtes
le 19 Janvier 2018...
 
 
FERMETURE ANNUELLE...
 
Le four solaire sera fermé au public comme l’année dernière durant 3 mois  du 1er décembre 2018  au 28 février 2019…Avec une Réouverture programmée le 1er Mars 2019…  
 
 
 
 
 


 
 
posté le 22-11-2018 à 18:13:33

Hommage à Jacques Hérisson qui nous a quitté il y a un an....

 


Pour l'animation musicale du blog...CLIQUEZ sur Radio Himalaya2

(colonne de gauche)...
Pour agrandir une photo ou document CLIQUEZ DESSUS...
 
 Hommage et souvenirs de Jacques Hérisson
qui nous a quittés il y a un an....
 
 

Jacques,   né le 11 mai 1944…Décédé le 23 novembre 2017…Obsèques à Perpignan le Mardi 28 novembre 2017…

 
 Jacques lors d'une participation aux journées de la science à Perpignan avec l'APH

 

 
 Au premier plan à gauche, Jacques appréciait ce moment convivial lors des travaux de mise en place et réglage des miroirs du four solaire en 2016...

 

JACQUES,

Tu prenais à cœur tout ce que tu entreprenais, et ton enthousiasme rayonnait sur nous Tous...

Avec Alexandre, tu as développé le projet DIDACSOL, oh! Combien apprécié de toutes les Structures Educatives, permettant aussi de développer un volet pédagogique important sur le Site de Sorède. Moment très attendu de nos visiteurs, tu avais grand plaisir à présenter toutes tes maquettes et modèles réduits.

 

 

 

 23 novembre 2017…/ ...23 novembre 2018

En ce jour anniversaire de ton départ, tous tes amis bénévoles auront une pensée amicale et sincère de bons souvenirs que nous avons partagé ensemble durant une douzaine d'années...

JACQUES...Nous ne t'oublierons pas...A.S.

 

 
 


 
 
posté le 12-11-2018 à 21:28:01

Assemblèe generale A P Himalaya annuelle 2018


Pour l'animation musicale du blog...CLIQUEZ sur Radio Himalaya2

(colonne de gauche)...
 

 ASSEMBLEE GENERALE ...A.P.Himalaya  
du SAMEDI 24 NOVEMBRE 2018
 
 

 INVITATION
Le conseil d’Administration vous invite à la 13ème ASSEMBLEE GENERALE
Salle des Fêtes de Sorède
Samedi 24 novembre 2018
Ouverture de la salle à partir de 9h30
Ordre du jour :
9h30 à 10h20 : Accueil et règlement des cotisations 2019 (Tarif inchangé 10 €uros par adhérent)
10h30 : Ouverture de l’Assemblée Générale
 Compte rendu des activités de l’année 2018
 Compte rendu financier 2018
 Intervention de Membres de la Commission Scientifique et Commission Animation
o « Cuisons Solaire »,
o « Astronomie »
 Questions des adhérents et vote du quitus pour l’année 2018
 Projets et budget pour l’année 2019
 Interventions des élus et questions des adhérents
 Fin de l’Assemblée Générale
12h00 : Apéritif offert par l’association
12h30 : Départ pour le Repas au "Restaurant «La Belle Vigne», Le Boulou pour les inscrits (voir bulletin d'inscription au repas joint, à retourner avant le 17 novembre)
13h00 Déjeuner au "Restaurant «La Belle Vigne » au Boulou
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

INSCRIPTION .... DEJEUNER DE L’AG 2018
RESTAURANT LA BELLE VIGNE
7, rue des Vignes 60160 LE BOULOU

MENU
Buffet d’entrées
Entourez votre choix : Magret de Canard aux pommes ou Pavé de thon écrasé de parmentine
Entourez votre choix : Tarte Tatin ou Profiteroles
¼ de vin
Café offert par l’association
20 €
NOM……………………………………………………………………………..
PRENOM……………………………………………………………………….
RESERVATION DE ….…… déjeuner(s) à 20 €, soit ………………………..€

 

 Bulletin D'INSCRIPTION au repas... avec les choix et Chèque (APH) à retourner avant le 17 novembre 2018

ci-joint un chèque de ………€
Bulletin et chèque au nom de l’APH à retourner
au 97 rue du Mas del Rost ou au 6 rue Veinat à SOREDE
contact@foursolaire.org et 06 42 45 29 19

 

********************************************
 

BULLETIN D’ADHESION ANNEE  2019

Tarif inchangé : 10,00 €uros par adhérent

 Bulletin et chèque au nom de l’APH à retourner
au 97 rue du Mas del Rost ou au 6 rue Veinat à SOREDE

 

NOM ……………………………………………………………………………..
PRENOM ……………………………………………………………………….

 

NOM ……………………………………………………………………………..
PRENOM ……………………………………………………………………….

 

ADRESSE ………………………………………………………………………………….
VILLE ……………………………………………………………………………………….
TELEPHONE ………………………………………………………………………………
ADRESSE MEL ………………………………………………………………………………..

 

 C'était l'année dernière...Pour agrandir la photo...Cliquez dessus.....

 
CONSEIL D'ADMINISTRATION au complet
 élu lors de la derniére A.G.de 2017 pour 3 ans...
 
 

 


 
 
posté le 08-11-2018 à 21:36:11

Four Solaire... TRAVAUX D'ENTRETIEN ET DE RANGEMENT sur le site

 


Pour l'animation musicale du blog...CLIQUEZ sur Radio Himalaya2

(colonne de gauche)...

 
MERCREDI 7 NOVEMBRE 2018...Journée d'entretien et de rangement DANS LA BONNE HUMEUR sur le site du four solaire au Mas Del Ca...Les bénévoles du jour...
 
Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....
 
Le parasol est réparé...

  De debout de gauche à droite : Philippe Bercy, Jean Marc Ronflard, René Pujol, Gilbert Llong, Antoine Sanchez, René Legal, Christian Gri, 
Accroupi : Alain Perret, manque sur la photo ...Jojo Llense.
 

  Philippe...Travaux de réparation  (parasol qui a souffert d'un grand coup de tramontane...)
 
 TEST aprés réparation

 
 
 Rangement des extincteurs dans l'abri Atelier...

 Non ce n'est pas un bébé sanglier que tient Jean Marc...

..C'est tout simplement un extincteur qu'il va ranger

 

 

Alain, et les deux René, ont procédé à la vidange de l'eau de la sphére transparente  qui  permet de démontrer aux visiteurs :

"Comment faire du feu avec de l'eau avec bien sur.... la complicité du soleil ..."

 

  La plateforme de présentation des maquettes est dégagée...

 

Ci dessous....Protection du creuset et de la table d'expériences et de moulage des matériaux fondus lors de la fonte de differents métaux...

 

Prochaine étape : Fin novembre toute l'équipe se retrouvera pour mettre en place la bache de plus de 50 k sur l'ensemble du four solaire afin de le protéger des intempéries jusqu'au 1er mars 2019...(date de réouverture des visites guidées)
 

  CHRISTIAN... Rangement des maquettes et du petit matériel à l'intérieur  du local surmonté de panneaux photovoltaiques grace auxquels nous sommes autonomes en électriciité avec nos bateries de stockage d'énergie.
 
 Le CANIGOU...Pour le plaisir...

Depuis quelques jours déjà...Les premiéres neiges sur le CANIGOU vu du four solaire
(Mas Del Ca 7 / 11 / 2018) 
 
RAPPEL à l'attention des membres du C.A.  : 
CE VENDREDI 9 NOVEMBRE réunion du Conseil d'Administration pour préparer l'Assemblée Générale annuelle qui aura lieu le
Samedi 24 Novembre 2018 à la salle des fêtes de Soréde...

 

 

 


 
 
posté le 28-10-2018 à 11:35:44

Vidéo de présentation du four solaire de Sorède


Pour l'animation musicale du blog...CLIQUEZ sur Radio Himalaya2

(colonne de gauche)...

Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....
 
Four solaire de Soréde "HIMALAYA 1900" (Coll Del Buc)

 
 
Four solaire de Soréde reconstruit  "HIMALAYA 2016' (Mas Del Ca)

 
 
 
Vidéo de présentation du four solaire de Sorède
 
 
 
 
 
 
 
 


Commentaires

 

1. gegedu28  le 28-10-2018 à 13:33:13  (site)

Bonjour,
Très intéressante cette vidéo.
Merci de l'avoir partagée sur VEF.
Bonne continuation.
Gégédu28

 
 
 
posté le 24-10-2018 à 11:09:24

Le Dr.Ajay Chandak de Bombay en Inde en visite au four solaire de Soréde...


Pour l'animation musicale du blog...CLIQUEZ sur Radio Himalaya2

(colonne de gauche)...

Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....
 
INFORMATION et COMMUNICATION
 
*Samedi 20 octobre 2018..*
 
Le Dr.Ajay Chandak de Bombay en Inde
en visite au four solaire de Soréde...
 

Depuis la mise en service du four solaire "Padre Himalaya", en 2016, Ajay Chandak (voir encadré) souhaitait visiter cette installation originale. Ce mois-ci, l'opportunité s'est présentée à l'occasion de son voyage en Europe où il devait assister à la conférence ENCOSOL 2018 à Palma de Majorque le 17 octobre, puis diriger le séminaire "Clean Cooking Technologies Based on Solar Energy, Biogas and Biomass" à Faro le 30 octobre.

 

Entre ces deux dates, Ajay et son épouse Neema.... ont pu consacrer deux jours à visiter les principales installations solaires des Pyrénées orientales.

Arrivés le 19 à Figueres, ils ont rejoint Céret où ils ont logé chez des Amis du Padre Himalaya, Gilberte et Carlos Saraiva.

 

Samedi 20 octobre 2018 : De la Cerdagne au four solaire de Soréde...

Le lendemain, Jean-Jacques Serra les a amenés en Cerdagne : d'abord à Mont-Louis, où Denis Eudeline les a accueillis personnellement, puis à Odeillo et Targasonne pour une visite rapide.

Enfin, la journée s'est terminée par la visite du premier four solaire du département, celui du Padre Himalaya à Sorède.

 

Jean Jacques Serra et  Ajay Chandak

 

  Accompagné par Jean Jacques Serra, en fin d'aprés midi, René Le Gall, Jean-Marc Ronflard et Antoine Sanchez ont accueilli nos amis indiens qui ont apprécié la démonstration réalisée dans des conditions défavorables vu l'heure tardive, et surtout la vidéo décrivant le processus de reconstruction du four solaire Himalaya 1900. L'enthousiasme des bénévoles qui ont rendu possible cette réalisation a impressionné Ajay Chandak, qui est pourtant un spécialiste mondialement reconnu des concentrateurs solaires. 
 

  Photo souvenir autour du four solaire 
 
Qui est le Dr Ajay Chandak ???...
 

Le Dr Ajay Chandak est le fondateur de PRINCE (Promoters, Researchers & Innovators in New & Clean Energy) qui a pour mission l'indépendance énergétique via des sources renouvelables. Il est spécialisé dans la formation d'entrepreneurs en énergies renouvelables. Ajay Chandak et PRINCE ont reçu la Médaille d'or pour leur innovation concernant les Concentrateurs Paraboloïdiques Solaires à la World Invention & Technology Expo en Indonésie, ainsi que de nombreuses récompenses du gouvernement du Maharashtra.

Il a également reçu l'Ordre d'Excellence SCI 2017 (Solar Cooking International) pour ses actions de promotion de la cuisine solaire dans le monde. Il était membre du comité organisateur de la conférence mondiale SCI en Inde en 2017.

 

Ajay Chandak a mis au point et commercialisé de nombreux fours solaires, tels que le modèle familial PRINCE-15, les cuiseurs solaires pour collectivités PRINCE-40 et PRINCE-60, le cuiseur solaire de balcon et le grand concentrateur solaire de 25 m² pour la production de vapeur destinée à la cuisson.

 

Il a travaillé comme consultant en énergie verte auprès des Nations Unies et du MRNE. Il a également occupé le poste de directeur du conseil de la Société internationale de l'énergie solaire pendant deux ans.

 

Le Dr. Chandak possède un doctorat sur les concentrateurs solaires et un diplôme d'ingénieur de l'IIT Bombay. Il travaille comme consultant et formateur de concepteurs de concentrateurs solaires et de solutions renouvelables de cuisson, notamment les systèmes solaires, le biogaz et la biomasse. Après avoir travaillé comme professeur et directeur dans des instituts d'ingénierie, il a opté pour la retraite volontaire. Il se consacre maintenant au développement et à la promotion des énergies renouvelables.

 

[d'après https://www.solarcookers.org/about/team/sci-global-advisor-council/dr-ajay-chandak ]

 

  Nos visiteurs lors de la présentation de la vidéo du four solaire de Soréde
Au premier plan le Dr Ajay et son épouse Neema.,  Gilberte et Carlos Saraiva de Céret, avec Jean Jacques et Antoine. 
 

Le Dr Ajay Chandak et son épouse Neema ravis de la découverte du four solaire de Soréde "HIMALAYA 1900"...
L'équipe d'animateurs de l'association des "Amis du Padre Himalaya" remercie le sympathique couple  Chandak  d'être passé à Soréde à l'occasion de leur tournée en EUROPE...
 
 
 


 
 
posté le 20-10-2018 à 18:51:11

Repas des bénévoles des visites de l'été 2018...


Pour l'animation musicale du blog...CLIQUEZ sur Radio Himalaya2

(colonne de gauche)...

Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....
 
INFORMATION et COMMUNICATION Les échos de l'A.P.H.
 
*Jeudi 18 octobre 2018..*
Rencontre des Animateurs bénévoles des visites de l'été 2018...
 
Cette année la rencontre s'est déroulée au restaurant  "Les VIGNES au BOULOU" et non pas au four solaire 
Nous étions une vingtaine sans Héléne qui avait oublié de noter ce rendez vous annuel autour d'un délicieux couscous "comme "labas" ...
 

 
  Les animateurs en pleine détente...
 

 


Jojo est là aussi...on l' perçoit derrière Marie...

 

 
Gillbert..."coule"
 

 

  Photos /Philippe Bercy

 

 
 
 
* VENDREDI 19 OCTOBRE 2018 *
Le lendemain, vendredi 19 octobre nous avons eu aussi la grande surprise de voir arriver Dominique Galle, grand ami de Philippe  de Genouilleux (AIN)  
Dominique était venu en 2015 bénévolement donner un coup de  main au montage du four avec son ami Philppe Goudin; tous deux COMPAGNONS du DEVOIR...
 

 Photo prise  à l'issu de la visite de Dominique a qui nous souhaitons un prompt et complet  rétablissement suite à ses ennuis de santé....
De G à D...René LG, l'épouse de Dominique; Antoine, DOMINIQUE, Jean Marc, et Gilbert, (manque Jojo)
 
 
 
 


 
 
posté le 11-10-2018 à 10:48:57

Cuisine solaire au lycée Christian Bourquin avec l'A.Padre Himalaya de Soréde...


Pour l'animation musicale du blog...CLIQUEZ sur Radio Himalaya2

(colonne de gauche)...

Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....
 
INFORMATION et COMMUNICATION 
 
L'Association des Amis du Padre Himalaya invitée au lycée polyvalent des métiers de l'hôtellerie à ARGELES SUR MER ce mardi 9 octobre 2018...
 

 
Une délégation de l'APH s'est rendue au lycée Bourquin d'Argelès-sur-mer à
l'invitation de Monsieur Hervé Matter, Directeur délégué aux formations
professionnelles et technologiques de cet établissement.
 

 
Cette délégation était composée d'Hélène, Amand, Antoine, Jean-Jacques, Jean-Marc, Jojo et Philippe.
 
 
 Le lycée Bourquin est un lycée polyvalent des métiers de l'hôtellerie, de
la gastronomie et des tourismes. L'APH était invitée dans le cadre d'une
visite de professeurs étrangers (Irlandais et Allemands) provenant
d'établissements équivalents.

  Conférence de Jean Jacques Serra : JJ a présenté un diaporama sur les fours solaires en anglais avec réponses aux questions également en anglais avec la participation de 8 étudiants de l'établissement
Un travail remarquable apprécié par les 5 cuisiniers irlandais ou allemands...
 

L'intervention de Jean Jacques SERRA 
 
 Notre intervention avait pour but de faire connaître, aux visiteurs et aux
élèves du lycée, les applications possibles de l'énergie solaire à la
cuisine.
Elle s'est déroulée en deux temps :
-*une présentation orale de Jean Jacques  en salle constituant une introduction à la
cuisine solaire ;
-* une présentation de différents types de cuiseurs solaires dans une des
cours de l'établissement.
 

PHOTOS ...Philippe Bercy...
Exposition des differents cuiseurs solaires dans une des cours du lycée...
Les visiteurs ont apprécié les explications des animateurs de l'APH...
 
 

 
Des conditions météorologiques défavorables ne nous ont pas permis de
réaliser une véritable démonstration du fonctionnement des cuiseurs.
Cependant le soleil souhaité s'est manifesté en cours d'aprés midi... 
 


Néanmoins, l'assistance s'est montrée à la fois curieuse et intéressée,
posant de nombreuses questions tant sur les matériels que sur les procédés.
 Amand expliquant le fonctionnement du four solaire à l'aide de son modéle réduit...

 
Ci dessous... Vincent (3éme à gauche) enseignant au lycée et membre de l'APH,  a rejoint l'équipe entre deux cours...

 
 Le partenariat APH - LYCEE devrait se poursuivre...
 
Cette expérience devrait être renouvelée dans le courant de l'année
scolaire, peut-être à l'occasion de la visite de professeurs venant de
Grèce, un pays où l'ensoleillement convient davantage à la pratique de la
cuisine solaire.

 
 


Commentaires

 

1. Elsa  le 11-10-2018 à 12:02:05

Belle initiative

 
 
 
posté le 07-10-2018 à 11:45:26

Visite Four Solaire, sur rendezvous...Le Collége Albert Camus en visite ce 5 octobre 2018...


Pour l'animation musicale du blog...CLIQUEZ sur Radio Himalaya2

(colonne de gauche)...

Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....
 
 "INFORMATION et COMMUNICATION"..
Les visites des scolaires et des associations ont repris jusqu'au 30 novembre 2018 sur réservation
 
Le four solaire sera fermé comme l'année derniére du 1er décembre 2018
au 28 février 2019...
 
VENDREDI 5 OCTOBRE 2018 ; Visite du Collége Albert Camus matin de 10h à Midi
 Accueil des éléves du collége de Perpignan
 
5 Animateurs de l'association : Amand Darbon, Philippe Bercy,  Antoine Sanchez,  René Pujol et Jojo LLENSE
 
46 Visiteurs : 4 enseignants accompagnateurs et 42 éléves de 3éme,
 Photos :  Philippe Bercy...

Présentation du site et projection du film en premiére partie

 

"Ce vendredi 5 octobre, la présence du soleil et l'absence de vent donnaient des conditions climatiques parfaites.

Un moment submergée par la vague de 42 élèves et leurs accompagnateurs,l'équipe solide et solidaire(Antoine,Philippe,Jojo,René P et Amand) a canalisé ces énergies. Il est vrai que ces jeunes gens étaient spécialement motivés par leur projet pédagogique faisant la part belle aux énergies renouvelables.

 

La vidéo retraçant la vie du Padre et la reconstruction du four a été suivie par le discours d'Antoine expliquant pourquoi il fallait mesurer 193 cm pour voir le col del Buc depuis le mas del Ca.

 

Amand a ensuite tenté d'éclaircir le mystère de "l'énergie lumineuse"avant de présenter des expériences,déjà impressionnantes,en réalisant de curieuses "multiplications de soleils".

 

  Amand Darbon  pour une premiére démonstration 
 

  Les explications d'Amand devant le four solaire

 

 

 

Bilan: une matinée à la fois instructive et ludique."

 

 

  Pour finir, ce furent les démonstrations éblouissantes (d'où les lunettes)avec le grand four:vaporisation instantanée d'une canette en aluminium avant la coulée du plomb fondu dans des petits moules sympathiques.
 

 
Les visites sur réservation se poursuivent
jusqu'au 30 novembre 2018,
Contact :   jm.ronflard@gmail.com
Portable : 06 60 59 69 13
 
Fermeture annuelle du four solaire : Du 1er décembre 2018 au 28 février 2019...
 

 

 

 


 
 
posté le 03-10-2018 à 10:52:11

Soréde...Il y a 2 ans l'INAUGURATION du FOUR SOLAIRE "HIMALAYA 1900" au Mas Del Ca...

 
 

Pour l'animation musicale du blog...CLIQUEZ sur Radio Himalaya2

(colonne de gauche)...

Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....
 
 "INFORMATION et COMMUNICATION"SOUVENIRS...
 
ANNIVERSAIRE : 29 Septembre 2018...
 Soréde...Il y a 2 ans (29 09 2016)  l'INAUGURATION du FOUR SOLAIRE"HIMALAYA 1900" au Mas Del Ca...
 

Carton d'Invitation à l'inauguration du four solaire...

 

 

Le Maire coupe le ruban de l'inauguration officielle du four avec les élus du Département

 

 

SOUVENIRS ...Jeudi 29 Septembre 2016…

Les échos de l' inauguration du four solaire

 

Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....

Antoine Sanchez

 

 

1) Accueil et bienvenue sur le site…Remerciements……

Intervention d'Antoine Sanchez, Président FONDATEUR de l'Association des Amis du Padre Himalaya de Soréde..Créée en octobre 2005...

 

Chers amis, Chers élus, bonjour et bienvenue sur le site du Mas Del Ca, anciennement arboretum et maintenant « Site du four solaire Himalaya 1900 »

          Tout d’abord je me dois de remercier du fond du cœur et très sincèrement tous ceux qui depuis 11 ans pour certains, se sont intéressés, qui ont soutenu, qui ont participé, et surtout ceux qui se sont investis pour ce projet voulu dés la création de l’association en 2005.

 

          Je remercie la ville de Sorède notre partenaire privilégiée a travers sa mairie et en particulier  son Maire Yves Porteix et son Conseil Municipal qui nous ont aidés matériellement et financièrement

          La Communauté de Communes Albères Cote Vermeille, Illiberis, et son Président, Pierre Aylagas

          Les Communes des Albères et leur premier magistrat,

          Le Pays Pyrénées Méditerranée, son ex Président Mr Manent, son nouveau Président accompagné de Pierre Le Men son représentant.

          Le Conseil Départemental des PO et sa Présidente Hermeline Malherbe, et ses deux vice Présidents Martine Rolland et Robert Garrabé, du canton Vallespir – Albères,

          Le Conseil Régional et son ex président Christian Bourquin pour lequel nous avons une pensée émue, Carole DELGA, la nouvelle Présidente de la Région,

          Pierre Aylagas, notre Député des Pyrénées Orientales, de la 4ème circonscription,

          Philippe Vignes Préfet des Pyrénées Orientales,

 

Du coté des bénévoles, je salue et remercie :

          Le Conseil d’administration de l’APH, qui m’a toujours soutenu,

          La Commission scientifique qui a fait un travail extraordinaire depuis 2 ans,

          La Commission Atelier miroirs a qui nous devons le montage et réglage des 260 miroirs du réflecteur et l’aménagement intérieur de l’enceinte

          La Commission Animation nouvellement créée qui s’est investi durant tout cet été pour les visites guidées et qui continuera à assurer les visites

          Tous les adhérents de l’association.

          Je remercie la délégation portugaise d’Arcos de Valdevez ici présente, et le Professeur et ami Jacinto Rodrigues, sans qui le Padre Himalaya et ce four solaire 1900 n’aurait jamais été connu du grand public. Je lui passerais d’ailleurs la parole pour évoquer en quelques mots : « Qui était le PADRE et son passage à Sorède en 1900 » 

 

          Je remercie l’équipe des compagnons du devoir, Philippe Goudin et Adrien Guillon de Creametal, ici présents qui ont réalisé ce chef d’œuvre de 3 tonnes 5.

          Je remercie aussi tous les amis ayant participé de loin ou de prés à cette réalisation, comme André Joffre, le Président d’EnR 66 et DERBI 66, Joseph NOC Architecte de Lyon, Claude Parisel Architecte de Montréal Canada, et j’en oublie certainement…

          Souscription:

Je remercie tous les souscripteurs et sponsors du financement à qui nous leur avons fait un clin d’œil en implantant un panneau qui leur ait dédié sur ce site …

          Financement du four

        

2)  Présentation de l’enceinte du four solaire

                    Je vous présente l’espace délimitée par la clôture grillagée et qui est gérée par l’association, nous y avons implanté 3 conteneurs.

          Au nord en rentrant à droite le local Accueil et boutique

          En face le 2ème conteneur réservé en partie en toilette sèche et, derrière, la partie rangement des maquettes ainsi que l’installation électrique connectée aux 4 panneaux photovoltaïques qui se trouvent au dessus.

          A l’entrée sud se trouve le 3ème conteneur que nous avons aménagé en atelier.

          Nous sommes sur la plate forme en bois qui est utilisée  pour la présentation et l’utilisation pédagogiques des maquettes

          Et au centre bien sur le four solaire sécurisé par une barrière métallique.

          Vous remarquerez aussi les 5 extincteurs et les panneaux d’interdiction de fumer.

 

          3) Maintenant en bref quelques faits marquants de nos activités.

L’association a été créée en octobre 2005  et compte à ce jour 243 adhérents.

          Rassurez vous, je ne vais pas vous évoquer les 11 années d’intense activité de l’association mais tout simplement ce qui s’est passé depuis un an.

          Les travaux de terrassement d’aménagement du site a débuté en janvier 2015 par la mairie et une entreprise locale.

          Du 23 juin  au 27 juin 2015 : Arrivée et montage de la structure du four sur ce site.

          D’octobre 2015 à juin 2016… Montage et réglage des 260 poly miroirs par les bénévoles

Compagnons du soleil de l’association…

          Le 26 Janvier 2016 : Visite officielle du four solaire par la Préfète de PO, le Sous Préfet de Céret, le Maire de Sorède et son conseil municipal

          Le 24 juin 2016, Visite de la Présidente du Conseil Départemental Mme Hermeline Malherbe

          Le 28 juin 2016 nous avons accueilli une délégation de la presse nationale (25 journalistes) dans le cadre de DERBI 66. Ils ont pu assister d’ailleurs aux premiers essais de fonte de métaux.

          Le 5 juillet 2016, Visite d’une délégation tunisienne

          Du 2 juillet 2016 au 4 septembre 2016 : Le four solaire a été ouvert au public …Un premier bilan satisfaisant et prometteur…

          Récemment le 17 septembre nous avons participé à la journée porte ouverte du patrimoine européen  avec environ 200 visiteurs…

 

           « Se servir du passé pour construire l’avenir »

Aujourd’hui nous pouvons être TOUS FIERS de ce résultat qui a permit de mettre en valeur l’œuvre historique, scientifique et patrimoniale du “PADRE HIMALAYA”  ...Un véritable chef d’œuvre...et un outil important pour le village, le Département et la région…

          Avec les membres de la Commission Scientifique Nous y avons donc réfléchi et retenu quelques idées à développer pour l’année 2017…

 

Fusion et moulage des métaux traditionnels (plomb, zinc,
bronze ....)
    -  Vaporisation de l'eau pour alimenter un moteur à vapeur.

    - Partenariat avec les souffleurs de verre.
    - Partenariat avec le CNRS sur le stockage de
l'énergie : traitement solaire des déchets industriels avec en
particulier, la vitrification de l’amiante.
            Traitement de minerai de fer
            Conversion mécanique : essais de moteurs Stirling
            Partenariat avec des artisans locaux : fondeurs, souffleurs de 
verre.
     -  Partenariat avec des établissements de recherche : CNRS, SupENR, 
UPVD sur des thèmes à définir. Exemple : traitement solaire des déchets 
industriels en vue d'obtenir des matériaux aptes à stocker la chaleur.

            - visites guidées pour les scolaires et les groupes

            - essais en partenariat avec l'université et les écoles d'ingénieurs

            - fusion de matériaux spéciaux (cofalit...)

            - moulage de pièce

            - recherche de partenariat avec l'artisanat

            - Fabrication d'un cuiseur solaire Scheffler de 2,7 m²

            - Conférences dans le domaine des énergies renouvelables en général et des fours solaires en particulier.

 

                                                 Je vous remercie

                                                 Antoine SANCHEZ...

 

 

 

 

 


 
 
posté le 27-09-2018 à 10:13:45

L'APH présente à ALTERNATIBA 2018 le 22 septembre à PERPIGNAN....


Pour l'animation musicale du blog...CLIQUEZ sur Radio Himalaya2

(colonne de gauche)...

Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....
 
"INFORMATION et COMMUNICATION" 
 
L'APH présente à ALTERNATIBA 2018 le 22 septembre à PERPIGNAN....
Les échos en images...
 

 
 

Animateurs présents : Hélène, Jean Jacques, Amand, Jean Marc,


 Amand sur son tricycle a participé au tour d'honneur des cyclistes 
 

 

Amand fermant la ronde cycliste dans Perpignan


 

 
 

 

 

Le 22 septembre se tenait au pied du Castillet le Village des Alternatives et pour la première fois leTourAlternatiba  faisait étape à Perpignan. Ce tour, sur des vélos multi-places symboles de solidarité et de transition écologique, est parti le 9 juin de Paris et ralliera Bayonne le 6 octobre en parcourant plus de 5800 km à travers la France et les pays voisins. Partout où il passe il porte un message : c’est maintenant qu’il faut agir pour faire face au dérèglement climatique !


 

 

  POUR EN SAVOIR +
cliquez sur :  

TourAlternatiba

 
 
 


 
 
posté le 22-09-2018 à 15:59:25

PARTENARIAT APH - Lycée BOURQUIN Argelés sur Mer....


Pour l'animation musicale du blog...CLIQUEZ sur Radio Himalaya2

(colonne de gauche)...

Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....
 
"INFORMATION et COMMUNICATION"
 
PARTENARIAT SPECIAL  :Cuisine Solaire
Entre l'Association des Amis du Padre Himalaya (Four solaire de Soréde)

 
Journée internationale  de la cuisine solaire 2018 au four solaire de Soréde
 

 
 
et le Lycée Christian Bourquin d'ARGELES sur MER...

 
 
Pour information...Un premier contact a eu lieu au lycée le Jeudi 13 septembre 2018 avec Jean Jacques Serra et Vincent Sanchez de l'A.P.Himalaya et Mr. Mater, Directeur Délégué à la Formation  Professionnelle et Technologique du lycee Bourquin d'Argelès
L'objectif était de prendre contact pour voir quel type de 
collaboration nous pourrions envisager avec cet établissement.

 Le mardi 9 octobre prochain, Mr. Mater,reçoit une délégation de cuisiniers au lycée venant de  différents pays d'Europe et il  propose à l'A.P.Himalaya de faire une démonstration  dans la cour intérieur du lycée.
Résultat de recherche d’images pour "lycee bourquin argeles boutique"
 
à ce sujet, Jean Jacques s'adresse à tous les membres de l'APH équipés de 
cuiseurs solaires
de prendre contact avec lui pour organiser la journée du 9 octobre, car c'est l'activité cuisine solaire qui intéresse M. Mater.
 
Parallèlement, Jean Jacques Serra, devrait faire un topo 
en anglais sur les différents types de cuiseurs solaires,
leurs 
possibilités, avantages et inconvénients, outils associés, etc.
 
Pour l'APH, Jean Jacques Serra...
 
 
 
 
 
 


 
 
posté le 22-09-2018 à 11:44:04

APH - Lycée BOURQUIN Argelés sur Mer....COMMUNIQUE...


Pour l'animation musicale du blog...CLIQUEZ sur Radio Himalaya2

(colonne de gauche)...

Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....
 
INFORMATION et COMMUNICATION...
de la part de Vincent SANCHEZ,  Membre du CA de L'A.P.Himalaya et enseignant au LYCEE BOURQUIN à Argelés sur Mer...
 
  Résultat de recherche d’images pour "lycee bourquin argeles PHOTOS restaurant"
 

Bonjour à toutes et à tous,

Nos menus (en pièce jointe) seront disponibles  sur le site internet du lycée https://www.lyc-bourquin-argeles.ac-montpellier.fr

Les réservations pourront s’effectuer par téléphone : 04 68 83 83 97 Du lundi au jeudi de 9h à 12h et de 14h à 16h

 Pour les groupes, à partir de 8 personnes, il sera demandé un engagement écrit par mail (reservation.bourquin@ac-montpellier.fr). Votre réservation ne devient définitive qu’à réception du mail. Toute annulation doit être annoncée au plus tôt.

 

L’accueil de la clientèle au restaurant: 

Arrivée du déjeuner : 12h00-12h30 au plus tard         

Fin du service : 13h45 au plus tard

Arrivée du dîner : 19h00 – 19h30 au plus tard            

Fin du service : 21h45 au plus tard

Règlement :Carte bancaire ou chèque. En tant qu'établissement scolaire, nous ne pouvons accepter de pourboires.

 Pour des raisons pédagogiques, les horaires indiqués sont impératifs, s’agissant d’élèves qui ont des cours dans l’après-midi, ou bien un retour chez eux le soir.

Les mets et les préparations sont servis et réalisés par des élèves en formation, qui acquièrent au fil de l’année praticité et compétences. Merci de votre compréhension.

 

Souhaitant une diffusion large auprès de vos collègues, avec nos remerciements pour votre collaboration et votre fidélité.

 Les équipes du lycée des Métiers, de la Gastronomie, de l’Hôtellerie et des Tourismes Christian BOURQUIN à Argeles sur Mer

 

 

*****

 
 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article